31 

Jan van DALEN Anvers, vers 1620 - après 1670Allégories des Cinq SensSuite de cinq huiles sur toilesDatées '1660'Allegories of the Five Senses, oil on canvas, a set of 5, dated, by J. van Dalen122 x 100 cm (48,03 x 39,37 in.)Provenance : Acquis à Paris en 1998 ;Collection particulière, ItalieExpositions : 'Les Cinq Sens. Enigme autour de l'attribution d'une suite de cinq tableaux datés 1660', Paris, Artcurial, 2-8 novembre 2011'Les Cinq Sens d'Antonio Giarola dit "il Cavalier Coppa". Un hommage à Federico Zeri', Paris, Galerie Maurizio Nobile, 2015 (comme Antonio Giarola)Bibliographie : Daniele Benati, 'Les Cinq Sens d'Antonio Giarola dit "il Cavalier Coppa". Un hommage à Federico Zeri', Bologne-Paris, 2015Alberto Crispo, "Il Maestro della morte di Didone alias Jan van Dalen. Un artista italianizzante nei Paesi Bassi del Seicento", in 'Parma per l'Arte', année XXIV, 2018, p. 273 et 275, fig. 13, 14, 15, 16 et 17Commentaire : Quelques jours avant de décéder en 1998, Federico Zeri conseillait vivement à un ami d'acquérir auprès d'une famille parisienne une suite de cinq toiles illustrant les Cinq Sens. Cet ensemble magistral fut exposé dans nos salons chez Artcurial en 2011 alors que le peintre qui les avait réalisés restait inconnu. Les expositions sont le meilleur moyen de faire parler les plus timides. Interpelés par la grande qualité et l'impact visuel de cette suite, les visiteurs éclairés partagèrent leurs idées. Au même moment étaient exposés au salon Paris Tableaux chez Jacques Leegenhoek un Joueur de flûte1 (fig. 1) et chez Bob Haboldt une 'Allégorie des Quatre Âges de l'homme'2. C'est à ce premier que nous devons d'avoir ingénieusement tenté de constituer, avec une démarche de rapprochement stylistique, un premier corpus fourni autour de l'identité de Jan van Dalen et ainsi d'avoir attribué le premier notre suite de Cinq Sens.Dans un récent article3, Alberto Crispo réalise un parfait état de la question concernant le corpus de cet artiste encore trop méconnu en publiant quinze autres tableaux parmi lesquels notre suite se trouve consacrée. Le point de départ de la constitution de ce corpus d'abord anonyme fut 'La Mort de Didon', conservée à la Galleria Fondantico de Bologna (huile sur toile, 122 x 154 cm) et publiée par Daniele Benati en 19964. Les noms de Francesco Carboni, Alessandro Tiarini ou encore Antonio Giarola furent avancés, sans emporter l'adhésion de la majorité.La figure d'homme à droite du tableau de Bologne s'identifie au premier regard aux profils masculins de nos cinq toiles : l'exécution est rapide et sûre, la matière est déposée avec fougue sur la toile, presque avec violence, un large trait noir dessine les formes avant de traiter la couleur. La technique est parfaitement maitrisée et le résultat fulgurant. Qui aime la peinture sera séduit par cette spontanéité talentueuse, juste et efficace, sincère et virile.Seule la découverte en 2016 de la signature et de la date 'Johannesburg Van Dalem récit 1653' en bas à gauche d'une 'Allégorie des quatre éléments' (fig.2) permit lors de son récent passage en vente5 de lier avec certitude ce corpus au nom du peintre flamand Jan van Dalen. Les dates portées sur les quelques tableaux désormais parfaitement identifiés comme peint par Jan van Dalen se situent entre la fin des années 1640 et jusque 1660 (pour nos toiles). Si nous avons un nom, si nous avons aujourd'hui un ensemble d'œuvres parfaitement cohérent, nous ne connaissons en revanche rien de cet artiste fulgurant, flamand actif en Italie, ayant retenu les leçons de Caravage, efficace comme Guido Reni dans son ultime manière, puissant comme Francesco Mola.1. Huile sur toile, 71,5 x 60 cm, auparavant chez Didier Aaron, qui l'acquit en vente chez Sotheby's à New York comme " Ecole française du XVIIe siècle " en janvier 2013.2. Huile sur toile, signée des initiales et datée 'J.v.d.f / 1640', 121 x 152 cm, galerie Bob Haboldt dans les années 2010, puis vente anonyme ; Paris, Christie's, 20 juin 2018, n°24, comme " attribué à Gerard van Kuijl ", les initiales ayant été lues comme 'g.v.d.k'.3. A. Crispo, 'op. cit.', p. 257-283.4. D. Benati, 'Collezione di antichi maestri emiliani,' cat. exp., Bologne, 1996, p.48-50.5. Vente anonyme ; Amsterdam, Christie's, 20-21 novembre 2013, n°128 puis Vienne, Dorotheum, 18 octobre 2016, n°67.

拍卖信息

paris, 法国